Thérapie Ecully jeu enfants adolescents

Psychothérapie de l'Enfant et de l'Adolescent

"Les parents ne peuvent donner que deux choses à leurs enfants, des racines et des ailes"

A PROPOS DE L'EXAMEN PSYCHOLOGIQUE

Le bilan psychologique porte un regard très précis sur le développement cognitif et psycho affectif de l'enfant à un moment donné. Il constitue un outil précieux pour appréhender le fonctionnement psychique de l'enfant et mettre en place d'éventuelles prises en charge au plus près de ses besoins. Il est indiqué à partir de 3 ans lorsque des difficultés de socialisation ou  dans les apprentissages scolaires apparaissent. Il est fréquent que des troubles d'origines psycho affectifs  entravent ou envahissent les processus cognitifs. Il est donc tout à fait essentiel que l'examen psychologique comporte une évaluation psychométrique  WISC 5  et une évaluation psychoaffective y compris lorsque la demande porte sur une recherche de Haut Potentiel.

En l'absence de difficultés cognitives, le bilan psychoaffectif peut être indiqué seul en début de prise en charge psycho-thérapeutique pour mieux saisir la problématique psychique de l'enfant.

crayon couleur Bilan psychométrique WISC 5 enfants adolescents Ecully

 

Le bilan psychoaffectif s'effectue à l'aide de tests projectifs dont le choix dépend de l'age de l'enfant et du motif de la demande. Pour les plus petits, il peut s'agir d'un simple test du bonhomme ou de raconter une histoire. A partir de 5 ans, j'utilise le patte noire ou le Rorschach. A partir de 7 ans il est possible de faire un TAT.

L'interprétation des réponses obtenues permet de déterminer où en est l’enfant de son développement psycho affectif et où se situe les points de souffrance psychique éventuels.

Un compte rendu clair et détaillé est fourni à l'issu de ce bilan.

 

 

 

Le WISC 5 est une échelle d’intelligence qui détermine un QI global et un niveau de compétences dans différentes sous catégories notamment verbale, visuo spatiale,, raisonnement fluide, mémoire et vitesse de traitement.

La passation de ce test peut être proposé entre 6 et 16 ans. Il existe la WPPSI pour les enfants plus petits.

Ce test est particulièrement indiqué pour la recherche d'un haut potentiel ou lorsque des troubles des apprentissages apparaissent  notamment tous ce qui est DYS ( dyslexie, dysorthographie, dyscalculie etc..)

Il permet de mieux cerner le fonctionnement cognitif de l'enfant et donc de proposer des aménagements et des orientation scolaires adaptées.

LE BILAN PSYCHOAFFECTIF

LE BILAN PSYCHOMETRIQUE

LA PSYCHOTHERAPIE AVEC L'ENFANT

Enfants qui jouent avec la peinture pour psychothérapie à Ecully

 

 

C'est souvent à l’occasion de l'entrée à l'école que certaines difficultés de l'enfant peuvent apparaître de manière plus prégnante. La relation aux paires,  la séparation avec l’environnement familial, l'affirmation avec notamment le rapport au langage sont autant d'étapes fondamentales sur lesquelles l’enfant peut buter pour des raisons très diverses.

 

La psychopathologie des enfants du primaire est vaste et très diversifiée mais on peut légitimement s’interroger et consulter face à l’échec de la propreté (énurésie, encoprésie), au troubles du comportement (hétéro ou auto agressivité, gestion des émotions), aux difficultés de langage ou relationnelles, à la faiblesse de l'estime de soi. Parfois c'est le corps au travers de maux somatiques qui exprime la souffrance de l'enfant (eczéma, maux de tête, maux de ventre...)

La psychothérapie avec l'enfant s'effectue le plus souvent au travers d'une médiation (jeux de constructions, histoires, pâte à modeler etc...) coconstruite avec le thérapeute.

Quel que soit la nature du trouble, le travail avec les parents est central pour le bon déroulement de la prise en charge et l'évolution de l'enfant. Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque et votre regard sur la situation est précieux. 

La psychothérapie de l'enfant est toujours pensé en lien avec accompagnement de la parentalité.

 
 

LA PSYCHOTHERAPIE AVEC L'ADOLESCENT

Thérapie adolescent groupe ecully

L'entrée au collège signe bien souvent le début de l'adolescence et avec elle l'émergence de nombreux remaniements identitaires et identificatoires. Il s'agit d'une période particulièrement sensible durant laquelle il s'agit d'effectuer sa mue. Françoise DOLTO, parlait avec humour de "complexe du homard". Comme cet animal, l'adolescent se retrouve un temps sans carapace, sans protection le temps d'en constituer une nouvelle. Le lien au  groupe, à "la bande" acquiert alors un importance fondamentale. Les pairs constituent une enveloppe protectrice offrant au sujet un étayage loin du giron familial bien nécessairement remis en cause. 

Les conduites ordaliques (mises en danger plus ou moins conscientes) sont fréquentes avec un risque suicidaire réel qui représente la deuxième cause de mortalité chez les 15- 24 ans. Les difficultés de séparation et d'individuation peuvent aussi se traduire par des comportements d'addiction en tout genre.

L'isolement, la fuite dans les mondes virtuels et la labilité de l'humeur doivent alerter.

Si la tâche psychique de l'adolescent est ardue de part la perte de l' environnement primaire qu'elle implique, celle des parents n'est pas des moindre en ce qu'elle consiste à "survivre" au processus. Winnicott nous rappelle que « grandir est par nature un acte agressif ». 

Dans ce contexte, les prises en charge psychologique relèvent parfois de la gageure. Ce sont souvent les parents qui sont demandeurs en première intention. Ainsi, les premières consultations doivent permettre à l'adolescent de s'approprier la prise en charge. Bien souvent d'ailleurs, l’apaisement de la souffrance et des séances adaptées à leurs centres d’intérêts constituent le déclic. J'utilise principalement avec les adolescents des médiations autour de la musique, du jeu ou de la photo.